2018 01 22 sur les recherches « partenariales et collaboratives »

2018 01 22 Happy hour sur les recherches « partenariales et collaboratives » : le LISE vous invite à un nouvel Happy Hour au CNAM le lundi 22 janvier 2018 à 17h30 au Conservatoire national des arts et métiers 2 rue conté 75003 Paris

http://lise-cnrs.cnam.fr/les-recherches-partenariales-et-collaboratives-963772.kjsp?RH=1322147146383

L’entrée à cet Happy Hour est libre et gratuite. Pour des raisons logistiques, je vous demande de vous inscrire auprès
de moi à l’adresse mail suivante zaera.mariaux@cnam.fr

Le sujet :

Quelles sont les particularités des recherches « partenariales et collaboratives » (RPC) ? C’est la question que se pose cet ouvrage, qui compare les pratiques observées dans divers pays, ainsi que les assises théoriques des recherches pour divers auteurs. La RPC se fonde sur des coopérations entre acteurs hétérogènes, qui sont sources de co-construction de recherche et de co-production de connaissances. Pour l’essentiel, il s’agit de recherches associant d’une part, les chercheurs universitaires dont la recherche est l’activité professionnelle et, d’autre part, des acteurs d’autres milieux professionnels, associatifs ou de la société civile, c’est-à-dire des acteurs en dehors des sphères universitaires ou apparentées.

Peu d’ouvrages existent sur ce sujet qui suscite de plus en plus d’intérêt.

Cet ouvrage offre des clés de compréhension et d’analyses essentielles pour prendre la mesure des intérêts et des enjeux, notamment scientifiques et sociaux, de ces recherches partenariales et collaboratives devenues ici un objet de recherche. Il explore et approfondit ce champ de pratiques et permet d’approfondir et de systématiser ces pratiques de recherche en les inscrivant dans les approches de recherche actuelles. Les recherches partenariales et collaboratives ne s’accompagnent pas toujours d’une volonté d’action transformatrice – comme c’est par contre explicitement le cas dans la recherche-action ou la recherche-intervention – et peuvent avoir avant tout une visée cognitive et épistémique.

Cet ouvrage repose sur des collaborations internationales menées entre une vingtaine de chercheurs français, québécois et suisses, issus de plusieurs disciplines : sociologie, géographie, sciences de l’éducation, travail social, économie, linguistique, sciences de l’ingénieur.

Anne Gillet (Cnam, Lise-CNRS, Paris, France), Diane-Gabrielle Tremblay (Université Téluq-Crises, Montréal, Québec) (dir.), Les recherches partenariales et collaboratives, double-édition PUR-Presses Universitaires de Rennes, collection « Des Sociétés » et PUQ-Presses de l’Université du Québec, 2017.

 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email