2005, mars, conférence à Science Po, Paris sur Echelle et individualisme

Les échelles d’observation

2005,  D. Desjeux, Echelles d’observation et Itinéraire micro-social

Comment comprendre que l’individualisme des sociétés contemporaines relèvent pour une part d’un effet d’observation et qu’il ne paraît vrai qu’au niveau des valeurs. Les rapports sociaux au quotidien restent toujours soumis aux contraintes du jeu social et des effets d’appartenance. Les sociétés restent collectives en pratique même si la valeur accordée à l’individu en droit et en valeur est beaucoup plus forte. C’est l’ambivalence complexe du rapport entre individualisme en valeur et action collective en pratique que permet de faire apparaître les échelles d’observation. Les valeurs et les représentations n’expliquent qu’une partie des comportements et des décisions. Elles sont toujours passées au filtre des contraintes de situation qui les transforment de fait.

Cliquez pour télécharger

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!